Sêma Lao | Corrèze

“Do not disturb”

Installée en Corrèze, Sêma Lao est une artiste peintre muraliste autodidacte, aux racines chinoises et allemandes.

elle qui se destinait initialement aux métiers de la communication et du graphisme, pensant garder la peinture comme passe-temps, se consacre finalement à cette dernière grâce au destin. Une chance ! Peintures sur toiles, en acrylique et pastels essentiellement avant d’expérimenter les murs et la bombe aérosol en 2011. “J’ai toujours été inspirée par l’univers urbain sans oser aller peindre dehors. Puis un jour, des copains m’ont proposé de peindre avec eux et j’ai découvert ce que pouvait apporter la bombe à la création de murs en extérieur”, raconte-t-elle. Une opportunité qui change radicalement sa maîtrise de la peinture et des techniques. Son style s’affine au fil du temps. Sêma Lao ose la couleur.

“Avant, je la dissimulais, c’était discret. Maintenant je ne veux pas gâcher la bombe, je l’exploite à fond !” Ses portraits d’enfants, le plus souvent, sont à la fois réalistes et légèrement flous. Elle réussit la prouesse de travailler les couleurs par transparence et en saturation. Les expressions de poupons sont spontanées et sincères. “Les visages d’enfants ont quelque chose de mélancolique, ils reflètent un état d’âme, c’est un peu de moi que je peins à chaque fois”, reconnaît-elle.

Dans Dédale, les enfants rient, s’amusent, éclatent de joie. « Ils représentent le paradoxe de ce lieu d’enfermement, un appel vers la liberté », commente-t-elle. Une véritable récréation.

Face au port de Vannes, Sêma Lao a choisi de faire entrer l’eau dans sa pièce pour un joyeux bain de jouvence. Un retour à l’enfance en toute légèreté.

IG : Sêma Lao

FB :  Sema.lao