Les Oides | Charles Cantin | Saint-Nazaire

Les Oides, ce sont ces petits personnages bleus, enfantins et facétieux. Tous embarqués dans la même galère, tantôt diablotin, fantôme, gourmand, dormeur ou clown… Les doigts, en verlan, Charles Cantin les a créé il y a trois ans. Originaire de Saint-Nazaire, l’artiste laisse sa trace un peu partout dans sa ville, ainsi que lors de ses passages à Lorient, Brest ou encore en Auvergne. “Ce que je souhaite proposer c’est de démocratiser le graffiti, en proposant un personnage familial, gentil, accessible à tous, ni violent, ni engagé politiquement”, explique-t-il. Un personnage qui séduit aussi bien les petits que les grands, et qui prend vie à coup de bombe. Ancien mécanicien sur les éoliennes marines, habitué des Chantiers de l’Atlantique, Charles s’est offert une seconde vie artistique. “Cela fait dix ans que je peins, d’abord c’était sans autorisation et puis maintenant on me passe des commandes”. Désormais, il enchaîne les expos avec sa série Les Oides. Il a ainsi créé plus de 500 personnages différents. Installé dans le Level 1 de DéDalE, Charles a envie de laisser sa marque quelques temps dans l’ancien bâtiment de la DDE.