Moyoshi

Moyoshi | Paris

Couleurs franches, découpes graphiques, lignes noires ondoyantes, Moyoshi appose son style sur les murs de Paris à Shanghai. Autodidacte touche-à-tout, il aime brouiller les pistes, jouer avec les codes du graffiti et improviser. A l’instinct. Son thème de prédilection ? La Nature, cette force originelle qui veille sous le béton en attendant de reprendre ses droits sur la civilisation moderne. Flirtant parfois avec l’abstraction, son style de tracé évoque tantôt un feuillage, un cours d’eau, un plumage ou une roche abrupte : des éléments organiques qui s’immiscent dans nos rues, éveillant la curiosité des passants. Le motif de l’œil revient aussi régulièrement, l’observateur d’une société en perpétuelle mutation dans laquelle l’art semble parfois être le dernier bastion de la liberté. Dans DéDalE, Moyoshi s’installe dans le couloir gauche. Un véritable challenge technique pour lui. « J’ai l’habitude de travailler en grand format, mais un couloir c’est un tunnel étroit avec un angle de vision cassé », explique-t-il. Il s’est inspiré de ce qu’il a vu devant lui : le port de Vannes. Trois bateaux bleu et jaune amarrés sur le ponton. Il reprend ces couleurs et ces lignes pour construire un tracé organique et spontané. Ses lignes le dirigent. « J’aime que la Nature reprenne ses droits, c’est ma première démarche en tant qu’artiste. Ici, il y a un mélange de végétal et d’abstrait », indique-t-il, créant ce lieu de passage tout en émotion et en énergie.

  • FB : Moyoshi

IG : moyoshi_ihsoyom

Site internet : www.moyoshi.com